Billets

V/H/S

Première Québécoise
En présence du scénariste Simon Barrett et des producteurs Roxanne Benjamin et Brad Miska

Sélection officielle, Festival du film de Sundance 2012
Sélection officielle, SXSW 2012

“One of the scariest movies I've seen in recent memory” — Drew McWeeny, HITFLIX

“Chillingly showcases the breadth of interesting ideas still available to explore within the genre” — Todd Gilchrist, THE PLAYLIST

“A great midnight movie experience” — Ryland Aldrich, TWITCHFILM

L’un des films les plus acclamés et controversés du dernier Sundance (qui provoquât l’évanouissement de deux spectateurs!) sera enfin présenté au Québec! Étant à la fois le plus récent film d’une percutante vague d’anthologies horrifiques mais également d’une série de subjectifs métrages trouvés d’épouvante, ne soyez pas surpris que V/H/S excelle dans les deux camps, compte tenu de l’incroyable gamme de talents impliquée dans sa création.

Le film réunit six personnalités bien connues du cinéma indépendant à qui on a donné carte blanche, afin de pondre un résultat aussi divertissant que stratégiquement minimal, versant dans des délires terrifiants menant à une overdose à deux tranchants, oscillant entre peur et gros fun noir. Adam Wingard (A HORRIBLE WAY TO DIE) livre le segment liant le tout, dans lequel un gang de délinquants pénètre par infraction dans un lieu mystérieux, tout en filmant leur insignifiant crime. Ils y trouvent un cadavre assis sur une chaise, entouré de cassettes VHS. À chaque fois qu’une vidéocassette est examinée par les curieux criminels, démarre un autre segment du film. Ti West (THE INNKEEPERS) raconte l'histoire d’un couple en vacances (Sophia Takal et l’icône « mumblecore » Joe Swanberg), qui s'apprête à regretter amèrement leur choix d’hôtel. Génialement filmé à l’aide de caméras de type « spycam », le tronçon de David Bruckner (THE SIGNAL) suit un groupe de jeunes types éméchés voulant louer une chambre d’hôtel pour faire la fête avec une paire de filles rencontrées dans un bar. L’une d’elles est décidément… assez inhabituelle. Le segment du collectif culte Radio Silence a lieu un soir d’Halloween, alors qu’une bande d’amis en route vers un party se goure d’adresse et tombe sur des festivités d’un tout autre genre. Quant à Glenn McQuaid (I SELL THE DEAD), il oppose un groupe d’ados en camping à un tueur virtuel (littéralement!). Swanberg crée en compagnie du scénariste extraordinaire Simon Barrett (YOU’RE NEXT) une ahurissante conversation Skype entre un couple vivant à longue distance qui, de minute en minute, devient de plus en plus étrange.

Sur fond de tonitruant grunge, V/H/S vous fera vivre des émotions fortes, aussi ingénieuses qu’effrayantes. L’aspect le plus impressionnant du film réside dans le caractère absolument unique de chaque segment, et ce, malgré leur esthétique commune (filmé à la première personne) incorporant la caméra à leurs récits respectifs. Coproduit par le fondateur de Bloody Disgusting, Brad Miska (aussi impliqué cette année dans UNDER THE BED), V/H/S vous embobinera ferme !

— Mitch Davis

Sponsors
Sponsors