Billets

Space Battleship Yamato ("Supesu Batorushippu Yamato")

Première Québécoise
  • Japon
  • 2010
  • 131 mins
  • 35mm
  • Japonais
  • Anglais (sous-titres)

“The action is orchestrated with a classical poise that recalls the poetic aesthetics of the early STAR WARS trilogy and 2001 A SPACE ODYSSEY” – Maggie Lee, HOLLYWOOD REPORTER

Les forces extra-terrestres des Gamilas ne sont apparues autour de la planète Mars qu’il y a cinq années et depuis, la Terre, jadis bleue et verdoyante, fut réduite à l’état de désert radioactif et, hélas, inhabitable. Les survivants – maintenant retranchés sous terre ― dévouent le peu de foi et de ressources leur restant à une flotte de vaisseaux, qui ne fait tout de même pas le poids face à celle des Gamilas. En fait, un seul vaisseau échappe à cet assaut dévastateur et le tenace Capitaine Okita en est à sa barre. De retour sur Terre, le désespoir s’étend, alors que le vaisseau d’une seconde race extra-terrestre s’y écrase, amenant un mince filon d’espoir pour l’humanité : il contient les schémas d’un engin à propulsion interstellaire, ainsi que les coordonnées de la lointaine planète Iskandar. Un périlleux voyage s’entame alors et il ne peut être confié qu’au Capitaine Okita, au pilote renégat Kodai et à l’équipage courageux du Yamato, le dernier et plus grand vaisseau de la flotte interstellaire de la planète Terre!

Véritable icône de la fantasy populaire nippone, le Space Battleship Yamato – inspiré du plus puissant navire employé par la marine japonaise pendant la Seconde Guerre Mondiale – se lança vers les étoiles pour la première fois en 1974 avec une série télévisée majeure qui établit le talent de l’auteur et directeur artistique Leiji Matsumoto. Créateur d’œuvres mémorables telles qu’ALBATOR et INTERSTELLA 5555 (sa fameuse collaboration avec Daft Punk), SPACE BATTLESHIP YAMATO ― distribué en Amérique du Nord sous le nom de STAR BLAZERS ― est pourtant la série dont la plupart se souviennent chaleureusement. Le titanesque et titulaire vaisseau, ainsi que son équipage intrépide, réapparurent plusieurs fois au travers des années et des films animés, mais ce n’est que maintenant qu’une version en prises de vues réelles vient exploser sur nos écrans, réalisée par nul autre que Takashi Yamazaki, le génie d’effets visuels nous ayant amené ALWAYS – SUNSET ON THIRD STREET. Space opéra classique souvent imité, la saga du plus grand vaisseau ayant navigué les cieux terrestres revient enfin!

— Rupert Bottenberg

Sponsors
Sponsors