Billets

Starship Troopers: Invasion

Première Canadienne
En présence du producteur exécutif Casper Van Dien, vedette du film original de STARSHIP TROOPERS

Situé dans les confins éloignés de l’espace, le fort Casey, une base de la Fédération, est attaqué les Arachnides de la planète Klendathu, ennemis mortels de l’humanité. L’équipe de Roughneck K-12, sous les ordres du Caporal Henry « Hero » Varro, met tout en œuvre pour les repousser. Pendant ce temps, l’agile engin d’assaut Alesia, transportant à son bord l’infanterie de Roughneck Alpha 1, est envoyé combattre les assaillants, tandis que le vaisseau John A. Warden, amarré à Fort Casey, évacue les survivants et protège d’importants renseignements militaires en route vers la Terre. Carl Jenkins, camarade du légendaire tueur d’arachnides Johnny Rico et de ses valeureux Roughnecks, a gravi les échelons du service de renseignements militaires pour devenir officier au Ministère des conflits paranormaux de la Fédération. Sous ses ordres, le Warden dévie de sa route pour entamer une mission secrète…et puis disparait. Les costaudes et expérimentées brutes d’Alpha 1 et K-12 s’embarquent dans une mission de sauvetage, qui pourrait bien se transformer en quelque chose de plus périlleux…

La saga épique des Roughnecks, soldats galactiques de demain et destructeurs d’Arachnides, commença en 1959 avec le célèbre roman de science-fiction de Robert A. Heinlein, récipiendaire d’un prix Hugo. Ressuscité en 1997 par STARSHIP TROOPERS, malin blockbuster bourré d’action signé Paul Verhoeven, deux suites suivirent (l’une retrouvant Casper Van Dien dans le rôle de Johnny Rico) mais ce 4e film (pour lequel Van Dien agit en tant que producteur exécutif) relance la franchise, tôt après les évènements du film de Verhoeven. Le bon vieux Neil Patrick Harris retrouve même le rôle de Dr. Carl Jenkins…au niveau vocal, du moins! À la différence de ses prédécesseurs, STARSHIP TROOPERS : INVASION est entièrement animé en images de synthèse, réalisé par nul autre que Shinji Aramaki, un leader du design de mecha dans l’industrie de l’animation japonaise. Son talent pour concevoir de géniales armures de combat ayant été démontré dans les franchises Naruto, Gundam et Fullmetal Alchemist, Aramaki était donc l’homme parfait pour porter à l’écran les « power suits » de Heinlein, absents du film de Verhoeven. En tant que réalisateur, on lui doit notamment l’incroyable anime APPLESEED et APPLESEED: EX MACHINA. Amenez-en, des Arachnides! Les Roughnecks sont là, ils sont tous prêts au combat et ne renonceront jamais!

— Rupert Bottenberg

Sponsors
Sponsors