Billets

The Dead Experiment

Première Montréalaise
  • Canada
  • 2013
  • 74 mins
  • HD
  • Anglais

Chris, un jeune et brillant scientifique, rentre à la maison après une absence de deux semaines. Son retour inattendu n’enchante nullement Maggie, sa compagne. Au lieu de se jeter dans les bras de son conjoint, elle est plutôt envahie par une inexplicable terreur. Inexplicable? Pas tout à fait. Il y a une quinzaine de jours, Maggie assistait aux funérailles de son amoureux emporté par une fièvre dantesque. Le voilà devant elle, en parfaite santé. Le revenant, quant à lui, n’a aucun souvenir de cette journée fatidique et refuse de croire sa copine. Il ne prend qu’un temps avant que les dires de cette dernière ne soient confirmés et Chris doit alors se rendre à l’évidence qu’un événement extraordinaire a bel et bien eu lieu. Seul son collègue et ami Jacob possède les clés de ce mystère. Voilà un certain temps que ces deux savants travaillent d’arrache-pied sur un traitement médical qui, par une manipulation des cellules corporelles, pourrait guérir l’homme de tous les maux, même la mort. Après le soudain décès de Chris, Jacob a pris le risque amoral de faire un premier test sur un cobaye humain. L’expérience a été un succès. Ayant désormais entre les mains une cure qui pourrait changer le monde, les deux chercheurs se voient confrontés à la responsabilité de leur découverte, aux importants enjeux qu’elle impose ainsi qu’à leurs propres ambitions contradictoires. La tension monte entre Jacob et Chris, pile au moment où surgissent en ce dernier les premiers signes d’alarmants effets secondaires.

À la fois horrifique et cérébral, la production indépendante THE DEAD EXPERIMENT se situe quelque part entre RE-ANIMATOR et PRIMER. Grâce à un scénario impeccable, le Canadien Anthony Dixon fusionne pour notre plus grand plaisir de délirantes théories scientifiques et une morbide histoire d’outre-tombe. Au lieu de se tourner vers un gore granguignolesque, le réalisateur émergent opte plutôt pour un drame raconté avec retenue. Le tout prend la forme d’un huis clos étouffant dans lequel trois protagonistes débattent sur le sort de l’humanité qu’ils tiennent entre leurs mains. Dixon décrit également avec une belle sensibilité la gravité des émotions liées à la perte d’un être cher… ainsi qu’à son retour d’entre les morts. Suivant la vague amorcée il y a quelques années avec THE CORRIDOR, THE DEAD EXPERIMENT démontre à son tour que le cinéma de genre canadien est présentement en pleine effervescence grâce à ces nouveaux talents qui signent des œuvres originales dotées d’une sidérante maturité.

Fantasia 2013 - The Dead Experiment from Fantasia Film Festival on Vimeo.

— Simon Laperrière

Sponsors
Sponsors