Billets

Evangelion: 3.0 You Can (Not) Redo ("Q Evangerion Shin Gekijoban: Kyu")

Première Nord-Américaine
  • Japon
  • 2012
  • 96 mins
  • HD
  • Japonais
  • Anglais (sous-titres)

La téméraire pilote d’Evangelion Asuka est envoyée en orbite de la Terre, avec pour mission de retrouver l’unité 01 et Shinji Ikari, qui sont enfermés dans un conteneur semblable à un cercueil. Suite à un combat presque mortel contre l’Ange qu’elle a déchaîné, elle parvient à ramener Shinji, endormi, à la maison – dans un monde qu’il ne connaît plus. Quatorze ans ont passé, la Terre a été encore plus dévastée par le Troisième impact, et Shinji est fait prisonnier par WILLE, une organisation par l’entremise de laquelle plusieurs de ses anciens alliés combattent désormais NERV et ses EVAs. Le monumental mystère cosmique au cœur duquel Shinji se retrouve va plus loin et plus profond, et les enjeux de la guerre sont encore plus grands qu’on ne l’avait imaginé.

Le troisième de quatre films dans la série “Rebuild of Evangelion” de Hideaki Anno, EVANGELION: 3.0 YOU CAN (NOT) REDO complique l’intrigue et élève les standards visuels déjà impressionnants d’une des plus extraordinaires sagas dans l’histoire de l’animation japonaise, une saga où la technologie futuriste et le mysticisme ancien fusionnent avec de terribles implications, mais où l’humanité des personnages n’est jamais négligée. La série prend des éléments familiers de l’animé – le garçon et son robot, la guerre interplanétaire pour la survie de la race humaine – et les exécute avec une intelligence sans pareille dans le genre. Un encore plus grand souci du détail, une façon plus sombre et sobre de raconter l’histoire, une application judicieuse des techniques d’animation numérique et un ahurissant chaos technologique psychédélique qui surpasse tout ce que la série a offert à ce jour font de EVANGELION: 3.0 YOU CAN (NOT) REDO un film à voir absolument sur grand écran pour tous les véritables fans d’animation japonaise à son plus magnifique, féroce et satisfaisant.

— Rupert Bottenberg

Sponsors
Sponsors