Billets

Mistaken for Strangers

Première Montréalaise
En présence du réalisateur Tom Berninger et du producteur Craig Charland

Film d’ouverture, Festival international de Tribeca, 2013
Sélection officielle, Hot Docs, 2013

Il n’y a rien de plus pénible que de vivre dans l’ombre de quelqu’un d’autre. Prenez l’exemple de Tom Berninger, un joyeux luron d’une trentaine d’années qui demeure toujours chez ses parents. Cinéaste à ses heures, il adore faire la fête, surtout quand le heavy metal est au maximum. Tom n’a ni emploi, ni copine, tout le contraire de son frère Matt, homme marié, père de famille et surtout tête d’affiche de The National, la célèbre formation d’indie rock new-yorkaise qui n’a plus besoin de présentation. Suite au succès retentissant de son album « High Violet » en 2010, Matt invite Tom à le suivre lors d’une importante tournée mondiale afin de réaliser un documentaire sur son groupe. Pareil projet aurait pu permettre aux deux frères de se rapprocher et de mettre un terme à des tensions qui persistaient depuis plusieurs années. Mais à l’instar d’une chanson de The National, le résultat est une pure catastrophe. Tout au long de ce voyage autour du globe, Tom ne tient pas en place, s’enivre à la moindre occasion et fait constamment preuve d’un manque flagrant de professionnalisme. Sa présence autour du groupe énerve rapidement l’ensemble de l’équipe qui constate avec effroi que le roadie n’apprend nullement de ses erreurs et que son état ne fait qu’empirer. La tournée prend bientôt l’allure d’un bateau fonçant directement vers un iceberg, une catastrophe annoncée que Tom a transformée en un exaltant long métrage!

« Serai-je le héros de ma propre vie, ou ce rôle sera-t-il tenu par quelqu’un d’autre? » Cette interrogation de Charles Dickens résume à elle seule les enjeux de MISTAKEN FOR STRANGERS, cet époustouflant morceau de cinéma vérité qui capture comme aucun autre film la complexité des relations entre frangins. Au lieu de réaliser un docu-concert conventionnel, Tom Berninger nous amène en première loge derrière la scène et nous présente The National sous son vrai visage. Sa caméra a capturé des moments d’une véracité consternante que nous montre un montage nerveux et dénué de tout compromis. Vous aurez l’impression de suivre Matt Berninger et sa bande au jour le jour et de partager avec eux leurs joies et leurs colères. Puis, il y a Tom lui-même, ce perdant au charisme irrésistible et orchestrateur de son propre malheur qui vous fera éclater de rire à maintes reprises. Grâce à sa maîtrise exceptionnelle du médium, l’émouvant MISTAKEN FOR STRANGERS est la réponse de 2013 à DON’T LOOK BACK de D.A. Pennebaker.

Fantasia 2013 - Mistaken for Strangers from Fantasia Film Festival on Vimeo.

— Simon Laperrière

Sponsors
Sponsors